Flèche remontant vers le haut de page

En cliquant sur "Accepter", vous acceptez le stockage de cookies sur votre appareil pour améliorer votre navigation sur ce site. Consultez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

Société

« La philosophie est un miroir qui nous aide à comprendre la société dans laquelle nous vivons et à nous interroger sur notre rôle en son sein. »

Jürgen Habermas

Les questions d’actualité, qu’elles soient  politiques, économiques, culturelles ou sportives nous donnent autant de matière à penser.

Le boulot : entre Sisyphe et Hercule

Le boulot : entre Sisyphe et Hercule

« Je ne fais pas le ménage, je ne lave pas mes vêtements, je ne les repasse pas. Je paie quelqu’un pour exécuter ces tâches-là. Il est tout à fait exclu que je les fasse moi-même”, me dit une connaissance, un homme très actif, qui jouit aujourd’hui d’une retraite confortable.

Chronique de la débâcle d’une banque

Chronique de la débâcle d’une banque

Mathilde Farine, vous êtes journaliste, correspondante à Zurich pour le journal Le Temps. Vous venez de publier un ouvrage sur la débâcle du Credit Suisse intitulé La Chute, Chronique de la débâcle d’une banque, publié par Slatkine et Le Temps. Vous y donnez à comprendre la succession d...

Roald Dahl et l’éditeur gredin. Souvenirs d’une enfant lectrice devenue grande.

Roald Dahl et l’éditeur gredin. Souvenirs d’une enfant lectrice devenue grande.

Je me souviens, Alexia, que, enfant, tu t’es mise à lire tout Roald Dahl, puis que tu as relu “Les deux Gredins” ou “Charlie et la chocolaterie” à plusieurs reprises.

Le marché des crédits carbone est-il la version contemporaine du Commerce des Indulgences ?

Le marché des crédits carbone est-il la version contemporaine du Commerce des Indulgences ?

« L’absolution pour celui qui abuse d’une jeune fille est taxée de six carlins » nous apprend Le Livre des Taxes de la Chancellerie romaine, qui fixait, avant la Contre-Réforme, si l’on en croit la tradition, le tarif des indulgences. « L’absolution pour un prêtre concubinaire est taxée à sept carlins » tandis que celui qui aura consommé des laitages en des temps défendus s’acquittera de six tournois, etc. » nous explique encore Le Livre des taxes.

Toutes mes catégories d'articles :

Saisissez votre adresse e-mail et vous recevrez un email chaque fois qu'un nouvel article est publié sur ce blog.

Merci, votre demande a bien été reçue !
Mince, quelque chose s'est mal passée...